+
Nouvelles

Assurance maladie: de fortes baisses attendues

Assurance maladie: de fortes baisses attendues

Enquête auprès des assureurs maladie: fortes baisses attendues.
(14 mai 2010) Selon une enquête de l'Association des assurances maladie privées (PKV), les assureurs privés se sentent bien assurés. 89% des personnes interrogées se disent satisfaites de leur assurance maladie. Parmi les assurés par une assurance maladie privée, 94% sont même satisfaits de leur assurance. 44 pour cent de tous les répondants estiment être bien assurés auprès d'une assurance maladie privée, même en cas de maladie. Seuls 18% estiment qu'ils sont mieux couverts par l'assurance maladie obligatoire (GKV). L'association PKV avait commandé l'enquête à l'institut de sondage Emnid.

Probablement en raison du débat actuel sur les milliards de déficits dans l'assurance SHI, 56 pour cent des assurés statutaires et 35 pour cent des assurés privés de santé craignent de fortes réductions des prestations d'assurance maladie. 58% estiment que les compagnies d'assurance maladie sont confrontées à de graves problèmes financiers. Cependant, seuls 35% s'attendent à ce que les avantages soient réduits au PKV. Quatre répondants sur dix à l'assuré SHI considèrent que la subvention fiscale annuelle pour l'assurance SHI est incorrecte. Pour les assurés privés, la subvention fiscale est encore moins juste dans la caisse de santé. Six assurés PKV sur dix trouvent la subvention erronée.

En raison de l'augmentation des coûts dans le secteur de la santé, le chef de l'association PKV, le Dr. Volker Leienbach mesures d'austérité de grande envergure qui devraient également profiter à l'assurance maladie privée. "Nous insistons vigoureusement pour que l'assurance maladie privée obtienne enfin un levier efficace pour entamer des négociations sensées, par exemple avec les médecins et les sociétés pharmaceutiques sur la qualité et les quantités et les prix qui en résultent", a déclaré Leienbach lorsque les résultats de l'enquête ont été présentés. Un cadre juridique pour un mandat de négociation à tous les niveaux est nécessaire.

Dans l'intervalle, le ministre fédéral de la Santé Philipp Rösler (FDP) a annoncé qu'il s'en tiendrait à l'allocation de tête auprès des compagnies d'assurance GKV. Le 20 mai, les points clés seront présentés par le ministère de la Santé. Avec le montant forfaitaire par habitant, toutes les personnes assurées devraient payer la même contribution quel que soit leur revenu. Les critiques soulignent que l'introduction d'une allocation de tête est antisociale et que le principe de solidarité est ignoré. Il est également à craindre que l'assurance maladie n'offre alors que des soins de base et que toutes les autres prestations soient alors assurées par le secteur privé. Avant l'élection de NRW, on était silencieux au sujet de l'allocation de tête, maintenant la campagne électorale est terminée. (sb)

Lisez aussi:
Les dispositions de retraite de l'assurance maladie privée
L'allocation de tête vient après l'élection NRW?
Les assureurs santé avec un déficit de 3,1 milliards

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: COVID19: pourquoi et comment se préparer à une deuxième vague? par Antoine Flahault, 11 juin 2020 (Mars 2021).