Nouvelles

De nombreuses cliniques font face à la faillite

De nombreuses cliniques font face à la faillite

Le rapport de notation des hôpitaux voit un risque de faillite dans environ 300 cliniques

De nombreux hôpitaux sont menacés de fermeture en raison de difficultés financières. Environ 300 cliniques ne pourront pas poursuivre leurs activités dans les années à venir pour des raisons économiques, c'est ainsi que le message clé du "Hospital Rating Report 2012", dont les résultats ont été présentés au "Capital Congress 2012 - Medicine and Health" à Berlin.

Au début de l'année, le président du conseil d'administration de la plus grande compagnie d'assurance maladie allemande, Barmer GEK, a décrit le nombre élevé d'hôpitaux et de lits d'hôpitaux comme l'une des raisons des coûts excessifs du système de santé allemand et a également évoqué la fermeture des hôpitaux. Le "Hospital Rating Report" arrive à présent à la conclusion que la situation économique des hôpitaux allemands s'est considérablement détériorée depuis 2010 et qu'il existe actuellement un risque d'insolvabilité pour 15% des quelque 2050 hôpitaux. Cela menacera environ 300 hôpitaux dans les années à venir si leur situation financière ne s'améliore pas fondamentalement.

Risque d'insolvabilité particulièrement élevé dans les petites cliniques Selon le «Hospital Rating Report», les petites cliniques peu spécialisées sont particulièrement à risque. Il existe également des différences régionales nettes dans la situation économique des cliniques. Les hôpitaux de Saxe, Saxe-Anhalt, Thuringe, Rhénanie-Palatinat et Sarre sont particulièrement bien présentés, tandis que les hôpitaux de Hesse, Bade-Wurtemberg, Basse-Saxe et Brême connaissent les plus grandes difficultés. En ce qui concerne le parrainage des cliniques, le «Hospital Rating Report» tend à montrer des problèmes financiers majeurs dans les cliniques publiques, alors que les hôpitaux privés ou à but non lucratif s'en sortent beaucoup mieux. 18 pour cent des cliniques publiques sont dans le rouge, alors que seulement 9 pour cent des cliniques à but non lucratif et 2 pour cent des cliniques privées ont des problèmes. Il existe également un lien entre la rentabilité et la qualité des soins dans les hôpitaux, selon un autre rapport. (fp)

Lisez aussi:
Opérations inutiles par des cliniciens professionnels
La chirurgie du dos n'a souvent pas de sens
Environ 15 millions d'opérations par an

Crédit photo: Gerd Altmann / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Comment faire payer la crise aux pauvres! (Octobre 2020).