Scandale des implants mammaires: pas de compensation?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les juges ne voient aucune réclamation pour dommages-intérêts dans le scandale des implants mammaires

Le scandale des implants mammaires de mauvaise qualité du fabricant français Poly Implant Prothèse (PIP) avait provoqué des vagues massives à travers l'Europe l'année dernière. Les coussins en silicone implantés ont dû être retirés pour des milliers de femmes en raison de risques sanitaires imminents. Cependant, au début du premier procès en dommages et intérêts en Allemagne, les juges du tribunal régional de Karlsruhe n'ont trouvé aucune complicité de la part des autorités allemandes ou du TÜV.

Les juges ont non seulement exclu la responsabilité générale des autorités, mais ont également donné aux femmes concernées peu d'espoir d'être indemnisées par l'assurance responsabilité civile du fabricant français PIP, désormais insolvable. Selon la loi française, les réclamations contre l'assurance du PIP sont limitées aux dommages survenus en France, ont expliqué les juges du tribunal régional de Karlsruhe. Cette "limitation géographique de la protection de la couverture est probablement légale" et par conséquent, une réclamation des femmes concernées ne peut être exécutée, ont déclaré les juges lors de l'audience de mardi. Le verdict devrait être annoncé le 30 novembre

L'implant mammaire inférieur représente un risque sanitaire énorme
Le fabricant français PIP a utilisé du silicone industriel de qualité inférieure dans la production des implants mammaires, ce qui n'est pas adapté à des fins médicales. Le résultat était une augmentation des fissures dans les coussins en silicone et une inflammation sévère due à l'émergence du gel de silicone. Les experts estiment qu'environ 5 000 femmes en Allemagne ont reçu un implant mammaire PIP correspondant. En 2010, l'autorité de régulation française a mis en garde pour la première fois sur les implants inférieurs. À ce moment-là, cependant, des dizaines de milliers de patients avaient utilisé un tel oreiller en silicone. Afin d'éviter les risques pour la santé, les autorités françaises et allemandes ont conseillé aux patients de se faire retirer à nouveau les implants bon marché. L'Institut fédéral des médicaments et des dispositifs médicaux (BfArM) a publié une notification correspondante en janvier dernier. Environ 1 000 implants ont été retirés des patients affectés au milieu de cette année. L'oreiller en silicone aurait déjà craqué chez plus d'un quart des patients et apparemment, le silicone industriel inférieur avait déjà fui chez 20% des femmes.

Une femme demande des dommages-intérêts et une compensation pour douleur et souffrance
Compte tenu des déficiences causées par l'implant mammaire PIP, une femme de Waghäusel dans le Bade-Wurtemberg a maintenant intenté une action en dommages et intérêts pour douleurs et souffrances. Un implant mammaire correspondant a été inséré en 2007. La plaignante a dirigé ses réclamations d'un montant d'environ 20000 à 30000 euros contre son spécialiste en chirurgie plastique et esthétique, la société allemande de négoce de produits chimiques, qui aurait apparemment fourni au fabricant d'implants PIP le silicone industriel utilisé sans vérifier l'usage prévu, l'assureur de responsabilité civile français de PIP, un société appartenant au TÜV Rheinland, qui a certifié les implants par PIP au sens du droit des dispositifs médicaux et la République fédérale d'Allemagne par responsabilité officielle, car le BfArM n'a pas suivi les avertissements en temps utile. Cependant, les juges du tribunal régional de Karlsruhe ont donné peu d'espoir de succès à l'audience du plaignant.

Le tribunal voit des chances de succès pour les demandes de dommages-intérêts
Le président du tribunal, Eberhard Lang, n'a pas été en mesure de reconnaître une carence des autorités allemandes, l'Institut fédéral des médicaments et des dispositifs médicaux n'ayant aucune obligation d'intervenir avant l'avertissement de l'autorité de contrôle française en 2010. Cependant, au cours de l'audience en cours, les juges ont critiqué la documentation insuffisante des contrôles effectués par TÜV Rheinland contre le tribunal. Une société appartenant au TÜV Rheinland avait certifié les implants du PIP conformément à la législation sur les dispositifs médicaux. Le plaignant était d'avis que les obligations de test n'étaient pas ou pas correctement respectées dans le cadre de la procédure de marquage CE des implants. Selon ses avocats, le TÜV aurait dû contrôler l'entreprise manufacturière française sans préavis. Cependant, le président du tribunal n'a pas suivi ce point de vue, mais a déclaré: "Nous sommes plus susceptibles d'avoir des doutes." Aucune omission concrète du TÜV n'a été signalée.

Compensation pour quelques implants mammaires inférieurs uniquement contre les médecins?
La décision finale du tribunal régional de Karlsruhe n'est attendue que le 30 novembre, mais on voit déjà que - si les juges s'en tiennent à leur position - les personnes concernées ne pourront adresser leurs demandes de dommages-intérêts qu'aux médecins traitants. Cependant, une demande d'indemnisation directement auprès du médecin présuppose que soit une erreur de traitement, soit une information insuffisante sur les risques associés au traitement puisse être démontrée. Avec le verdict de fin novembre, la demande de dommages-intérêts contre les médecins est initialement laissée de côté et seules les demandes restantes du plaignant sont tranchées, a expliqué le tribunal. (fp)

Lire aussi sur le sujet:
Premier verdict dans le scandale des implants mammaires
Scandale des implants mammaires: l'OMS intervient
L'assurance maladie paie une autre opération du sein
Implants mammaires défectueux: informations tardives
L'assurance n'est pas responsable des implants mammaires PIP
Litige concernant l'implant mammaire: la caisse enregistreuse n'a pas à payer
Sexy Cora est décédée après une chirurgie mammaire
Les implants mammaires peuvent éclater
Coussin en silicone défectueux implanté chez la femme

Crédit photo: Florentine / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Une poitrine au naturel: les objectifs du Dr Marinetti lors dimplants mammaires


Article Précédent

Portez des bébés sur le corps par temps froid

Article Suivant

Maux de dos: l'obésité endommage le disque intervertébral